Dire stop aux sucres

Nombreuses sont les personnes qui éprouvent régulièrement des envies de sucre. Peut-être que tu en fait partie. 

Les professionnels de la santé estiment que c’est l’une des principales raisons pour lesquelles il peut être si difficile de s’en tenir à une alimentation saine. Les envies sont généralement motivées par le besoin de « récompense » du cerveau – et non par le besoin de nourriture du corps.

Comment faire pour lutter contre les envies sucrées ? 

Action 1 : manger suffisamment

Il est important de réaliser qu’une envie (de sucre, par exemple) n’est pas la même chose que la faim. Ce n’est pas le corps qui demande de l’énergie, c’est le cerveau qui demande à libérer de la dopamine (système de récompense). Difficile de résister.

L’une des meilleures choses à faire est de manger des repas complets, rassasiant et sain pour éviter ses envies de sucre au cours de la journée. 

  • Les aliments riches en protéines sont particulièrement efficaces pour réduire la faim. 
  • Privilégie de la vraie nourriture (des aliments non-transformés). Sachant que le sucre appelle le sucre, essaye de limiter les douceurs sur tes repas principaux. 

Action n°2 : le mini Sauna 

Les envies de sucres ont pour la plupart du temps, lieu à la maison, devant la télévision ou lorsque l’on s’ennuie. La chaleur pourrait bien te faire passer cette tentation. 

Prépare une casserole d’eau chaude. Ensuite, pose-la sur une table (avec un dessous de plat pour ne pas abîmer ta table), vient positionner ton visage au-dessus et entoure-toi d’une serviette, de sorte à ce que la vapeur de l’eau ne s’échappe pas trop. L’idée n’est pas de te brûler, si cela est insupportable ne le fait pas. Restes-y le plus longtemps possible. Une fois ce mini Sauna du visage terminé, l’envie de sucre aura probablement disparu, laissant place à de la soif.

Après ce bain de vapeur, les pores de ton visage sont dilatés, tu peux en profiter pour te faire un gommage doux et un soin. D’ici là, l’envie se sera sans doute évanouie ! 

Action n°3 : les courses

Fais tes courses le ventre bien plein ! Généralement, on achète beaucoup moins de choses sucrés lorsque l’on se sent repu. 

Cible tes achats vers les fruits, découvres-en de nouveaux que tu n’as pas l’habitude de consommer ! L’idéal étant que cela soit ta principale source de sucre. 

L’idée est de vraiment faire le tri dans ces placards. 

S’il y a bien une chose de sûre, c’est que, si chez-toi, les placards sont pleins de sucreries ou de biscuits, tu finiras par les manger ! Cqfd Mireille ! 

Dis-moi en commentaire comment son tes placards ? As-tu un petit tri à faire ? 


Astuce n°4 : Faire monter le cardio 

Une autre chose qui peut fonctionner est de sortir dehors pour courir ou faire un petit Hiit (pour faire monter le cardio).

  • 1. Tu t’éloignes du placard à grignotages, 
  • 2. L’exercice libérera des endorphines, des molécules de bien-être dans ton cerveau, ce qui peut aider à désactiver l’envie de sucré, 
  • 3. D’une pierre deux coups : une dépense énergétique et non une entrée calorique !

Note : Si tu ne peux pas sortir, fais quelques séries épuisantes du genre burpees, push-ups, jump squats …  

Astuce n°5 : l’alternative 

Lorsqu’une envie de sucre pointe le bout de son nez, bois un verre d’eau. Souvent, on confond déshydratation et « faim ». En plus, le manque d’énergie est souvent dû à un manque d’eau. 

Ou alors, si vraiment cela s’apparente à de la faim, manges un fruit ou plusieurs même, manges-en de façon à satisfaire ta faim, tout simplement. 

Sain et sucré, c’est une alternative idéale. Les bananes, les pommes et les oranges ont tendance à satisfaire la plupart des personnes, mais moi je préfère te dire de manger les fruits qui te font envie. Ce sont ceux dont ton corps a le plus besoin. 

Astuce n°6 : les facteurs extérieurs 

Parfois, le fait d’être seul, encourage l’envie de sucre, comme pour se réconforter. N’hésite pas à appeler un ami ou ta famille pour te distraire. Pense à prendre des nouvelles par la même occasion ! Cela fera toujours plaisir à mémé Roberte ! Si personne ne répond (ah les ingrats…), essaye autre chose : écoute un podcast, écris quelques lignes, dessine, lis … Tente un truc !

Le sommeil est important pour la santé en générale. Plus il s’avère réparateur, plus cela peut aider à t’éloigner des fringales ! Ne le néglige pas, beaucoup d’autres choses en découle (énergie, beauté, santé, émotions, productivité…) 

Attention au stress ! Plus facile à dire qu’à faire. Le stress peut provoquer des pulsions alimentaires. Si l’on est sujet au stress, c’est un travail de tous les jours qu’il faudra faire. Tu peux mettre en place des rituels bien-être pour te rapprocher un peu plus chaque jour de l’apaisement général ! 

Fuis les déclencheurs : essaye d’éviter les activités ou les endroits spécifiques qui te donnent envie, comme passer devant McDo, par exemple.

Astuce n° 7 : la liste et les mots doux

Peut-être que dresser une liste des raisons pour lesquelles tu veux manger sainement t’aidera. À chaque fois que tu sens que tu vas flancher, relis-la. Dans ce genre de moment, il peut être difficile de se souvenir de ses objectifs. 

Ensuite, placarde des « mots doux » sur ton frigo ou tes placards. Cela peut suffire à te raisonner. Je précise bien « mots doux », le but n’est pas de se culpabiliser, surtout pas !! 

Par exemple : « Jolie Mireille, j’ai acheté quelques poires chez l’épicier que tu aimes bien, elles sont mûres à point, il serait dommage de s’en priver ! »

Pour finir, le sucre oui ou non ?

Si tu veux manger de la malbouffe de temps en temps, fais-le, cela ne ruinera pas tes progrès ! Tout est question d’équilibre, physique ET mental ! L’humain a aussi besoin de sucre pour carburer. 

Toutefois, céder de manière répétitive aux envies de sucres ne fait qu’alimenter la dépendance. Si tu ne peux rien contrôler, que tout tourne autour de ces aliments transformés et sucrés, il peut être intéressant de faire un travail personnel, en rencontrant un spécialiste qui saura t’accompagner. 

3 réflexions sur “Dire stop aux sucres”

  1. Top! Merci pour les astuces ! Pour ma part, le tri a été fait, toutes les tentations sont loin et on va rester ainsi c’est bien mieux 😉

  2. Il y a des cochonneries dans mes placards oui ,j ai réussi à atteindre un poids de 67 kilos que je n’avais jamais atteint et là je suis arrivé à 98kilos ,je ne me supporte plus et je n arrive pas à retrouver la motivation j ai acheté un de tes programmes que j ai même pas essayé ,car avce ce surpoids et mon métier d aide soignante j ai mal partout,je vais essayer tes précieux conseils !merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *