Comment se faire plaisir en été sans grossir ?

Les beaux jours sont arrivés, les vacances aussi peut-être ? Quoi qu’il en soit les pique-niques entre amis et les soirées arrosées y vont de bon train ! 

Tu es partagée : tu sais pertinemment qu’une shape se construit à la salle, mais aussi en cuisine… 

Comment faire quand les glaces et les beignets sont plus présents sur la nappe de plage que les tupperwares healthy ?

Je ne vais pas te mentir, pour moi l’été c’est la meilleure saison de l’année, car elle rime avec plaisirs, farniente, festivals, concerts de plein air, spectacles, soirées endiablées, alcool, apéritif dinatoire… Oui, en fonction de son terrain, on a vite fait de reprendre des kilos et cela, plutôt rapidement.  

Cet article a été écrit dans le but de profiter des vacances sans pour autant grossir, alors on dé-stress, tout va bien se passer !

Le rythme effréné des vacances 

Le rythme de la vacancière que je suis peut rendre folle, alors j’imagine que pour toi, c’est plus ou moins pareil… 

L’organisation change ; peut-être que tu as aussi les enfants avec toi à la maison, il faut sûrement jouer les taxis pour les conduire chez les copains et copines, gérer leurs crises, faire attention à la chaleur… Le tout en profitant de la vie, de ses proches, sans oublier les réservations de trucs que tu as programmé des mois plus tôt… Et comme si le planning n’était pas assez chargé, il faut faire à manger ! 

Si tu veux souffler un peu et te faire plaisir, à un moment donné, il va falloir prendre le taureau par les cornes et te simplifier la vie. 

Cela signifie que tu vas optimiser ton temps : en perdre pour en gagner plus ! Oui c’est possible. 

Choisis un jour de la semaine ou c’est plus calme et prend 2 à 3 heures en cuisine. Prépare tout ce que tu peux préparer à l’avance. Par exemple ; émince les oignons et stocke-les dans un sachet hermétique au congélateur. 

Prépare des pancakes pour la semaine. Il suffit d’en conserver un petit peu au frais (ceux que tu vas manger demain et après-demain) et le reste au congélateur. Fait les réchauffer au grille-pain ou au micro-onde au moment de déguster. 

Préparer 3 ou 4 plats conservables au congélateur, que tu réchaufferas au dernier moment au four : lasagne, hachis, chili, gratin… Je te fais confiance pour les quantités de crèmes et de fromage (un peu mais pas trop). Cuit quelques céréales et légumineuses d’avance, tu peux aussi cuire des pommes de terre.

Garde toujours une salade lavée et bien essorée dans tes bacs frais. Emballe-là avant de la ranger, pour la garder fraîche jusqu’à 4 ou 5 jours ! 

Récupère les bananes mûres du panier à fruits, découpe-les en rondelles et conserve-les au congélateur. Effectue ce geste régulièrement : pour les envies de fraîcheur, tu pourras faire des crèmes glacées healthy nommées : nice cream ! 

Tu peux aussi faire des Energy balls ou des barres de céréales maison pour les collations. Généralement, elles se conservent très bien. 

Bref, tu l’as compris, prépare, en fonction de tes besoins, tout ce qui te prend un peu de temps chaque jour. 

VERSION ALIMENTATION VIVANTE, ÇA DONNE QUOI ?

J’ai mis plus haut des exemples pour celles et ceux qui ne mangeraient pas vivant, afin de satisfaire tout le monde, mais je ne t’ai pas oublié, toi qui, comme moi mange vivant et hypotoxique 🙂

C’est en réalité encore plus simple pour nous de nous organiser :

  • Faire germer graines et légumineuses puis les stocker 3-4 jours dans un récipient hermétique au frigo
  • Pas besoin de cuisson : on croque dans un fruit et le tour et joué ! Mais si tu as envie de préparer à l’avance, dans ce cas coupe des fruits et légumes et conserve-les au congélateur. Sort les 30minutes à 1heure à l’air libre avant de les consommer. (ne les réchauffe surtout pas si tu souhaite garder tous les bienfaits des aliments)
  • Tu peux te préparer des jus à l’avance dans des gourdes hermétiques spéciales jus qui préservent les qualités nutritives des aliments jusqu’a 24h.

Bon, c’est sur que pour nous c’est plus simple, on ne passe pas autant de temps dans la cuisine que ceux qui cuisinent leurs aliments.

Si tu es intriguée et que tu te demande ce qu’est l’alimentation vivante, tu peux télécharger ma formation gratuite d’une semaine en alimentation vivante juste ici

Le sport 

Il fait super chaud, et clairement c’est un peu plus dur de se motiver ! Bonne nouvelle, les vacances servent aussi à relâcher ! Tu n’as pas besoin de tenir le même rythme que le reste de l’année, ne t’inquiète pas. 

Assure-toi simplement d’une ou deux séances pour stimuler ton métabolisme !  Si mentalement, le sport te fait du bien, tu en as besoin pour te sentir bien, mais que le temps te manque : réalise des séances courtes mais plus intenses, 20 minutes suffisent. Quand, je dis plus intenses, je pense notamment aux exercices qui vont faire monter ton rythme cardiaque. Les Hiit, Tabata ou circuits trainings sont très bien pour ça !

Les sorties 

T’est-il déjà arrivé de te retrouver à un pique-nique et de te rendre compte qu’il n’y a pas une seule option saine disponible (saucisson, chips, feuilleté, soda…) ? 

La solution est pourtant simple, apporte quelques alternatives alimentaires saines. N’aie pas peur de ce que les autres pourraient en penser, il n’y a rien de bête à vouloir prendre soin de toi. Prévois un peu large, ceux qui ne disent rien adoreront tes alternatives… Crois-moi ! 

Sinon, cela peut te surprendre, mais mange avant de partir. Pas forcément l’équivalent d’un repas entier, mais plus d’une collation complète, ainsi, ce sera plus facile de gérer les envies de chips ou autre une fois sur-place. 

Idem lorsque tu pars sur une après-midi bronzette entre copines, prévoit une collation ou mange avant, la tentation des beignets à la fraise en sera moins grande. 

Les repas pris à la maison

Privilégie les aliments sains ; des fruits et légumes, des graisses saines et des protéines végétales. Cela te permettra de te sentir rassasiée plus longtemps. Ne te sous-alimente pas, mange à ta faim. 

Normalement, avec tes réserves effectuées en amont, cela doit-être plutôt simple à gérer. 

Si une envie de glace arrive, ne culpabilise pas non plus. Premièrement, tu peux toujours partir sur autre chose (comme la glace banane-choco maison) ou alors, tu peux déguster ce magnum et ne pas t’en vouloir. 

Accorde-toi des plaisirs ! Que ce soit cet été, ou toute l’année d’ailleurs. 

Consommation d’alcool 

Important : si par malheur, tu es du genre à ne « rien » manger de la journée, tout l’alcool que tu boiras en soirée, passera assez rapidement dans ton système sanguin. Les conséquences ne sont pas seulement liées au fait d’être pompette, le problème c’est que ton corps attend son carburant, il se nourrit donc tant bien que mal, de ce que tu ingères, en l’occurrence, ici il s’agit d’alcool (= sucre). 

D’autre part, l’alcool, je ne t’apprends rien, est très calorique. En plus, il est généralement associé à des diluants très sucrés (sirop, jus, sodas…). L’expression « ventre à bière » n’est pas sortie de nulle part… 

Pour ralentir l’arrivée de l’alcool dans le sang, mange des corps gras avant la soirée. 

Attention, ce paragraphe n’a pas pour but de te faire culpabiliser vis-à-vis des soirées estivales, amuse-toi, on passe tous par-là ! 

Pense juste à ton petit foie qui subit et bois beaucoup d’eau quand même ! L’alcool déshydrate (d’où cette merveilleuse gueule de bois le lendemain matin). En soirée, essaye d’alterner entre verre d’eau et verre d’alcool. A 20 ans, tu t’en fiches peut-être, mais passes quelques années et … Tu me diras ! Moi à peine 1 verre et je peine le lendemain (rire)

Bois de l’eau 

Je ne saurais trop insister sur l’importance de boire beaucoup d’eau, surtout avec le temps chaud, qui déshydrate rapidement. Au moment où ton cerveau t’indique que tu as soif, ton corps a déjà besoin d’eau ! 

Et parfois, on croit avoir faim alors que nous avons soif. Si tu es bien hydratée, tu ressentiras certainement moins les envies de grignoter. 

Si le goût de l’eau ne t’emballe pas plus que ça, essaies d’y faire infuser des fruits ou des herbes aromatiques, ça change la donne !

Pour conclure, 

Ne te prends pas trop la tête, si tu prends quelques kilos, à cause de quelques excès, dis-toi qu’ils ne seront pas stockés à vie ! Tu pourras les éliminer par la suite (si tu le souhaites). 

Si le fait de prendre un peu de poids te fais très peur, tu l’as compris dans cet article, il est surtout question d’organisation pour éviter les craquages inutiles (dans le sens où tu n’en avais pas réellement envie). 

Enfin, n’oublie pas que tu peux manger de tout. Là où cela peut devenir problématique, c’est lorsque l’on mange en excès. 

3 réflexions sur “Comment se faire plaisir en été sans grossir ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *