Pourquoi ne pas manger suffisamment fait grossir ?

What ? À la lecture du titre de cet article, les bras t’en tombent ! On t’a toujours dit qu’il fallait créer un déficit calorique pour perdre du poids.  Pas de panique, il n’y a pas d’arnaque, je t’explique tout ceci. 

L’équation magique

« Créer un déficit calorique » : on parle ici des calories ingérées par l’alimentation. Celles-ci devront être inférieures à la quantité des calories dépensées. C’est effectivement l’équation qui fonctionne pour perdre du poids. À condition d’avoir bel et bien une activité physique, et d’être raisonnable dans l’écart creusé entre la dépense et la prise (nutrition) calorique, autrement le résultat pourrait bien ne pas correspondre aux attentes. Eh oui, rien ne sert de s’affamer, bien au contraire ! 

Diet food
buddha bowl, un repas sain et facile à faire

Ce qu’il se passe lorsque l’on ne mange pas assez :

Si tu te sous-alimentes trop, tu risques d’être bien déçu : ton corps ne comprendra pas ta démarche. 

Il va alors tirer la sonnette d’alarme, pensant devoir gérer un manque à venir. Il va alors stocker une partie de ton alimentation pour créer des réserves, afin de pouvoir puiser dedans si nécessaire. C’est un peu comme s’il se mettait en « mode survie ». Et plus le temps passe, plus il s’habitue à fonctionner avec le peu de calories que tu lui autorises. 
Sache que le fonctionnement de tes organes vitaux (cœur, poumons, estomac, foie, reins…) requiert un certain nombre de calories. Si tu réduis ton apport, ton corps continue, dans un 1er temps, d’utiliser la même quantité d’énergie pour assurer son fonctionnement de base. 

Après un certain temps, le cerveau réagit. Pour t’empêcher de maigrir davantage, il réduit tes dépenses : le cœur bat moins vite, la tension s’abaisse… Bref, ton métabolisme diminue. 
Toi, tu ne t’en rends pas vraiment compte, et même, voyant que ton poids ne s’abaisse pas, tu continues de manger en faible quantité. Malheureusement, ton poids se stabilise. 

Si tu es dans ce cas-là, ne t’est-il pas arrivé de faire un repas plus copieux, et d’avoir la sensation de « prendre d’un coup » ? En fait, ton cerveau imagine qu’il est face à un excédent de calories, donc il les stocke, d’ici la prochaine restriction qu’il redoute.

D’autre part, lorsque tu ne manges pas suffisamment, au-delà du facteur poids, il y a autre chose de dérangeant : on constate une baisse de la libido. Pourquoi ? 

C’est dû à un manque d’apport en lipides. Oui les graisses, tu as bien lu et on choisit des graisses de qualité. Les bonnes graisses sont indispensables au bon fonctionnement de ton corps, alors inutile de supprimer la noisette d’huile d’olive pour graisser ta poêle ou pour ta vinaigrette ! Oui, c’est calorique, mais c’est incontournable pour être en bonne santé. Ce sont des calories qui t’aident à mincir, aussi contradictoire que cela puisse paraître. 

Extra virgin oil concept

Ce qu’il se passe lorsque l’on mange plus :

Presque tout l’inverse du paragraphe précédent en fait ! 

Premièrement tu vas relancer ton métabolisme. 

Pour rappel le métabolisme, c’est le processus de transformation par lequel tu brûles des calories. Il joue un rôle essentiel dans ta capacité à perdre des graisses. Plus il est élevé, moins tu stockes. Il est donc intéressant de le stimuler, d’autant plus qu’il diminue avec l’âge ; c’est pour cela que vers la cinquantaine tes parents prennent un peu d’embonpoint alors que rien n’a changé dans leur alimentation. 

Ce que tu dois retenir : c’est qu’augmenter ton métabolisme revient à accroître tes dépenses énergétiques, ce qui signifie >> brûler plus de calories.

Tu relances donc ton métabolisme en mangeant légèrement plus. Attention, je parle de collation saine. Ça va de soi. 

Serotonin chemical formula

Tu vas créer du muscle.

En mangeant des protéines de qualité, tu vas contribuer à la création de muscles. 
Et le muscle est gourmand. Il consomme de l’énergie donc des calories. Si ce n’est pas formidable ça ! Bon, par contre, il faut les faire travailler ses muscles hein ! À chaque fois que tu t’entraînes, tes muscles travaillent, ils se réparent et se remodèlent après avoir fini l’exercice. En pratiquant du sport régulièrement, tu augmentes donc la vitesse du métabolisme au repos. 

beautiful muscular fit woman exercising building muscles

Tu relances ta libido 

Comment ça marche ? La fabrication des hormones sexuelles femelles (œstrogènes, progestérones) et les hormones sexuelles mâles comme la testostérone sont produites à partir des lipides. 

Au-delà de ça, les bons lipides ont un tas d’effet bénéfique sur notre santé (sur le taux de cholestérol, la tension artérielle, la coagulation du sang, la bonne santé de la peau, des cheveux et des muqueuses, etc). Rappelez-vous que les lipides font partie des macronutriments (aliments énergétiques).

En outre, si votre apport lipidique est inadéquat, votre corps va stopper certains processus physiologiques et métaboliques. L’un d’eux étant la lipolyse (=utilisation des graisses), ceci dans le but de se protéger d’une période de restriction en acides gras essentiels. C’est pourquoi, il ne faut pas baisser ses apports en lipides, bien que caloriques, ils optimisent la perte de graisse et maintiennent un métabolisme élevé.

Attractive couple sharing intimate moments in bedroom
Les lipides boostent la libido

Attention aux quantités.

Bien entendu, je ne te recommande pas de manger plus que nécessaire, mais te sous-alimenter ne te fera pas perdre du poids, bien au contraire. 

Si tu as un doute quant à ta façon de te nourrir, je te recommande de lire mon article sur les besoins caloriques, je suis certaine que tu y trouveras des réponses. 

Il faut que tu combles, par l’alimentation, tes besoins énergétiques en fonction de tes dépenses. Se nourrir en dessous de ses besoins caloriques te fera certes perdre du poids dans un premier temps, mais par la suite ton corps, malin comme il est, va s’adapter et tu vas stagner, voire grossir, car comme vu précédemment, il va créer ses réserves.  

Quand on dit qu’il faut manger plus, c’est que bien souvent, on ne s’alimente pas suffisamment par rapport à nos besoins. Augmenter son apport alimentaire doit toujours se faire de façon progressive. Il faut aussi pratiquer une activité sportive. C’est bon pour ta forme et cela t’aidera beaucoup si tu recherches une perte de poids. 

8 réflexions sur “Pourquoi ne pas manger suffisamment fait grossir ?”

  1. J’apprends de plus en plus de choses intéressantes a savoir sur le bon fonctionnement du corps, ce qui est bon pas bon, j’adore lire t’es poste sur ton blog, encore merci victoire de nous instruire gratuitement au quotidien de données de ton temps, tu es une belle personne ne change rien ??

  2. Merci Victoire pour ce bel article, suivie depuis peu par un coach en nutrition/sport qui est occupé à relancer mons métabolisme que j’en maltraitais aussi en le sous alimentant (et en stagnant niveau poids bien sûr aussi…), encore trop peu de personnes ont conscience de cela et merci de refaire uné mise au point ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *