Comment remédier à la perméabilité intestinale

La perméabilité intestinale est un terme décrivant le contrôle des substances traversant la paroi de l’intestin. 

L’intestin présente normalement une certaine perméabilité ; cela permet aux nutriments de traverser l’intestin, tout en maintenant une fonction de barrière pour empêcher les substances potentiellement nocives de quitter l’intestin et de migrer plus largement vers le corps. 

L’augmentation persistante de la perméabilité intestinale est plus communément appelée « hyperperméabilité intestinale ». Cela entraîne malheureusement des troubles intestinaux chroniques ou de maladies systémiques. 

L’hyperperméabilité intestinale a aussi comme synonyme « le syndrome de l’intestin qui fuit » ou encore « l’intestin passoire ». 

Les symptômes 

Les signes d’une mauvaise perméabilité intestinale qui peuvent éventuellement t’alerter, sont les suivants :

  • Allergies saisonnières ou asthme,
  • Carences nutritionnelles,
  • Déséquilibres hormonaux (sauts d’humeurs importants), dépression, anxiété,
  • Diarrhée, constipation, gaz, ou ballonnements chronique, 
  • Éruptions cutanées (acné, eczéma, psoriasis), 
  • Fatigue chronique ou fibromyalgie,
  • Migraines, perte de mémoire,
  • Système immunitaire déficient ; tu es souvent malade 

Les causes 

Différents phénomènes peuvent endommager l’étanchéité de la paroi intestinale :

  • Les déséquilibres alimentaires, 
  • Certains médicaments,
  • L’alcool,
  • Le tabagisme,
  • Une intolérance au gluten,
  • L’excès de sport,
  • Le stress,
  • Certaines pathologies,

Astuces pour y remédier 

Attention : la meilleure solution reste de consulter un ou une spécialiste pour t’aider et trouver la (ou les) solution(s) la (ou les) plus adaptée(s) à tes besoins.

Gestion du stress

L’estomac est notre deuxième cerveau, cependant avec les 500 millions de neurones qui circulent le long du tube digestif, on pourrait dire que l’estomac est le siège de notre corps et au même titre, si ce n’est plus encore, que notre tête. 

Le stress induit de la nervosité directement dans l’estomac, altérant alors la santé digestive ou intestinale, ou un mélange des deux. 

Il est donc important de gérer son stress au maximum pour ne pas aggraver l’état de son estomac. La respiration profonde, bien pratiquée est selon moi essentielle. 

L’équilibre alimentaire 

As-tu déjà entendu parler d’équilibre acido-basique ? 

Si je t’en parle, c’est qu’il faut savoir que le sang du corps humain est légèrement basique, alcalin (son pH avoisine entre 7,2 et 7,3), mais son équilibre peut être impacté par l’alimentation que nous avons et déséquilibrer l’organisme. 

En effet, la composition d’un aliment peut acidifier ou basifier notre sang, parfois de manière excessive, ce qui créer ce fameux déséquilibre… 

Résultat : le corps répond automatiquement et se met en alerte, souvent sous forme d’inflammation. Il devient hyper-sensible. 

Sur du long terme, les conséquences sont diverses ; arthrose, tendinites ou autres maux physiques, circulation sanguine altérée, caries, migraines chroniques, hyperglycémie, une acidité gastrique, mais aussi et surtout un déséquilibre intestinal. 

Ne panique pas, maintenant que tu es au courant, tu vas pouvoir réajuster le tir ! Les présences alcalines dans ton alimentation vont pouvoir neutraliser les acides pouvant être en excès et inversement. Bien que l’excès soit plus souvent dû aux acidifiants…  

L’alimentation vivante 

Pour faire suite au paragraphe précédent, je te recommande donc vivement d’intégrer des fruits et des légumes frais à ton alimentation, mais aussi des graines germées, ils sont tous alcalins à quelques rares exceptions comme le maïs… Si tu me suis sur les réseaux, tu as forcément remarqué mes changements d’habitudes alimentaires avec un goût prononcé pour les fruits et légumes que je reçois chaque semaine en belles quantités. 

Manger vivant, c’est se diriger vers une alimentation hypotoxique. Il s’agit de limiter les toxines (beurre, crème, fromage, lait, yaourt, les céréales mutées comme le blé, le maïs, l’orge, le kamut, le seigle ou l’épeautre), et bien sûr les aliments ultra transformés, et non bio de manière générale. Il me semble bon de rappeler que l’on ne doit surtout pas chauffer les huiles et plus globalement ne pas cuire les aliments à plus de 110 °C. 

Des probiotiques 

L’intestin est rempli de micro-organismes vivants (et c’est tout à fait normal) ; des bactéries et des levures que l’on retrouve également dans les probiotiques. Ils sont essentiels pour le bon fonctionnement de la digestion des aliments : meilleure absorption et assimilation des nutriments. De plus, ils protègent les intestins de la prolifération d’autres micro-organismes pathogènes pouvant détruire la perméabilité de l’intestin. 

Consommer des probiotiques permet de rééquilibrer la flore intestinale. Tu peux en trouver dans certains aliments fermentés tels que les yaourts, le kéfir, le chou fermenté, la soupe miso, les cornichons…

De mon côté, j’utilise les probiotiques de la marque « proviotic » et j’en suis vraiment très satisfaite.

Glutamine

La Glutamine est un acide aminé non-essentiel, c’est-à-dire que le corps est capable d’en produire seul (et non via l’alimentation), lorsqu’il est en bonne santé. Les personnes qui souffrent de l’intestin irritable ou de perméabilité intestinale n’en produisent pas assez naturellement.

Se supplémenter en glutamine aiderait à lutter contre les troubles intestinaux. En effet, les intestins utilisent cet acide aminé comme source de carburant pour bien fonctionner. La Glutamine permettrai donc de réduire, voire d’évincer, une mauvaise perméabilité intestinale. 

Purges et jeunes

Le jeûne :

Le jeûne est une méthode directe ; un jeûne hydrique (à l’eau) de dix jours, peut refaire la perméabilité de l’intestin. Au bout de ces dix jours, on observe un renouvellement de la flore intestinale. Toutefois, attention, un jeûne si long ne doit en aucun cas se réaliser seule. Tu dois absolument être encadrée par un professionnel de la santé qui sera en contact avec toi pendant cette période. 

Par la suite, il est essentiel de revoir totalement ton alimentation pour ne pas repartir dans les mêmes travers qui ont enflammé la porosité du système digestif. 

La purge : 

La purge est un nettoyage intestinal qui a pour but d’évacuer les résidus néfastes présents dans l’organisme. Ainsi, la muqueuse intestinale et ses bonnes bactéries se régénèrent et retrouvent leur équilibre. 

Il existe diverses façons de procéder, mais la méthode la plus connue est celle à l’huile de ricin. 

En effet, la ricinine contenue dans cette huile est légèrement toxique. Mais, ne t’inquiètes pas, c’est la dose qui fait le poison. Cependant, bien qu’en ingérant une petite quantité, le corps va tout mettre en œuvre pour s’en débarrasser. Et devine quoi ? Le système digestif est si puissant qu’il va rapidement y arriver : tu vas donc te vider (pour rester polie) : c’est le grand nettoyage.

21 réflexions sur “Comment remédier à la perméabilité intestinale”

  1. Super Article, merci poir tout ses contenus partagés Victoire.
    J’ai des problèmes de thyroïde et je trouve que je digère mal, beaucoup d’inconfort et acné toujours à 29 ans.
    Je mange pourtant équilibré, j’essaie de manger vivant de plus en plus mais malgré cela et le sport mon physique ne change pas: rétention d’eau et gras +++
    Cela peut peut être venir de la je me dis ?
    La glutamine tu en conseilles une ?

    1. Hello Lorenzon,
      J’imagine que tu consultes déjà un spécialiste. Peut être faut il évoquer avec lui cette problématique ?
      En ce qui concerne la Glutamine, j’aime beaucoup la NUTRIMUSCLE que je trouve formidable même si elle reste un peu chère. Après, je dirais que tant que le produit est bio, c’est le plus important.

      Merci pour ton petit mot 🙂

    1. Coucou Izia !
      Merci beaucoup beaucoup pour ton retour ! je suis heureuse d’avoir pu t’apporter un peu de connaissance sur le sujet.
      Prends soin de toi 🙂

    1. Hello Oger,
      J’ai suivi un super stage auprès d’une professionnelle : Irène Grosjean.
      Elle est bien plus à même de parler de ce sujet là que moi, donc je t’invite à aller voir son site et ses vidéos 🙂
      Belle journée

    1. Hello Marine,

      Je te remercie pour ton retour ! Oui le corps est vraiment une machine formidable, et apprendre à le comprendre aide vraiment à se sentir mieux dedans. belle journée

  2. Bonjour victoire, je suis beaucoup tes conseils concernant le système digestif mais perso je souffre de diverticules et parfois en cas de crise je dois arreter de consommer des fibres et cela me rend tellement triste moralement de manger pates riz semoule. Aurais tu des conseils pour cette pathologie ? Sous ton conseil je commence cure de pro biotique mais je ne sais pas quel aliments privilégiés. Merci

    1. Hello Mousset,

      Malheureusement, je ne suis pas professionnelle de santé. Je ne peux pas réellement t’aiguiller. J’ai pour habitude de partager sur mon vécu et mes expériences pour vous informer, mais je ne peux pas intervenir sur des terrains que je ne connais pas, ou mal.

      Peut être pourrais tu trouver un spécialiste dans ce domaine, et voir avec lui les portes qui pourraient s’ouvrir à toi ? En tout cas, les pro biotique sont un super + pour ton organisme – je suis sure que tu en ressentiras très vite les bienfaits 😉

      je te souhaite une belle journée, et surtout, prends bien soin de toi .

  3. Bonjour, je viens de lire ton article très intéressant. J’ai une MICI je fais bcp de sport mais j’ai souvent des inflammations aux intestins mais aussi dans mes articulations.
    Je te suits sur les réseaux sociaux et tu m’as donné l’envie d’essayer la nourriture vivante.
    J’ai un traitement pour mes problèmes de santé mais je sais pas si je peux prendre des probiotique
    Merciiii à toi pour tts tes super articles et ta bienveillance.

    1. Hello Tiffany,
      De manière générale, les probiotiques ne sont pas contre indiqués avec un traitement médicamenteux. On les conseilles même lorsque les traitements antibiotiques viennent déséquilibrer les flores présente dans l’organisme.
      Maintenant; comme je le répète toujours : je ne peux que vous conseiller de demander l’avis de la personne qui vous suis. On évite ainsi les déconvenues !

      Je te souhaite une belle journée <3
      Merci pour ton retour,

  4. Merci pour pour toutes ces informations. Je suis très souvent ballonnée suite à un problème de thyroïde depuis que j’ai 12ans et cela me dérange beaucoup. Je vais donc essayer de me mettre au cru. ☺️

    1. Hello Pauline,
      Je te souhaite un bon démarrage dans cette jolie aventure,
      N’hésites pas à me partager ton expérience.

      Ps : j’ai sorti ce samedi un ebook de recettes crues, tu le trouveras sur mon site victoire.fit 🙂

      Belle journée

  5. Bonjour Victoire,
    Très bel article et ayant des problèmes intestinaux depuis très longtemps je prends de la glutamine tous les jours depuis des années et des probiotiques aussi et j’ai beaucoup moins de problèmes. L’huile de ricin, je viens d élire un article sur les huiles essentielles que tu utilises et il y avait un article aussi. Prochaine étape pour moi . Merci de partager avec nous tes connaissances .
    Nathalie

    1. Hello Nathalie,
      C’est super si mon expérience peut être utile à d’autres, et c’est avec un grand plaisir que je la partage.
      N’hésites pas à nous donner ton retour sur l’huile de ricin !
      A très vite,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *