Muscler son périnée ?

-”Périnée… Si elle nous fait un article sur les fuites urinaires, c’est simple, je me barre…”

-”Promis, tu seras surprise…”

Rappel anatomie.

Oui, parce que le périnée est un muscle (première nouvelle) ou plutôt un ensemble de muscles, qui ne se voit pas. Il est situé au niveau de l’entre-jambe, plus précisément dans ton bas-ventre, il s’étend comme un hamac du pubis vers le coccys.

Deuxième nouvelle, les femmes ne sont pas les seules concernées. La gente masculine aussi, nous y reviendrons.

Quel est son rôle ?

Grossièrement, et aussi pour t’interpeller, il a pour mission de retenir tes organes là où ils sont. Charmant. Mais ce n’est pas tout. Un périnée en bonne santé cela signifie aussi des orgasmes plus intenses, pour la femme, comme pour l’homme !

Ah, voilà, la santé de celui-ci t’intéresses de nouveau.

Maintenir son périnée en bonne santé.

Qui dit muscle, dit exercice possible.

Petit 1, on va chercher à ressentir ce muscle invisible. Pour cela, je te propose de t’allonger sur le dos, de relever les jambes en maintenant les pieds au sol. Tu es détendue, inspire en gonflant le ventre. Tu vas alors sentir comme une ouverture dans le vagin (si tu es un homme, cela sera plutôt au niveau de l’anus.). C’est bien, tu ressens maintenant parfaitement ton périnée.

Petit 2, on passe à l’acte… À l’exercice quoi ! Toujours allongée sur le dos, on va venir effectuer une série de contractions volontaires. Ce n’est pas toujours évident, pour t’aider, essai de contracter ton anus et ton vagin. Tu vas alors sentir que ton périmée “remonte”. Le but va être de tenir ces contractions de plus en plus longtemps, au début 3 à 5 secondes, puis 10, puis 15… Je te rassure, tu ne vas pas faire “gonfler ton périnée” comme en muscu.

Le gainage est un exercice intéressant pour solliciter le travail du périnée
(on le savait déjà de manière générale.). En effectuant cet exercice, tu travailles le muscle du transverse qui est en synergie avec ceux du périnée. Un point de plus pour le gainage. C’était cadeau.

Les abdominaux hypopressifs sont aussi sur la liste. Ils consistent à renforcer la sangle abdominale profonde et par la même occasion le périnée grâce à la respiration. Je te renvoie vers un précédent article qui t’expliquera comment les faire correctement (en plus, tu y verras d’autres avantages.).

Si tu délaisses ce muscle, tu augmentes certaines conséquences :

– Notamment les problèmes d’incontinences, survenant le plus souvent lors d’un éclat de rire, une toux ou un effort plus intense (le soulèvement d’une charge par exemple…), Hommes et femmes sont concernés. Oui bon ok, on parle un tout petit peu de fuites urinaires, m’enfin, si cela peut être évité ou retardé, on ne crache pas dans la soupe quand même ! Car il n’y a pas que ce genre de fuite si tu vois ce que je veux dire ! Non, vraiment pas ? Je parle des fuites de gaz et/ou de selles. Voilà, voilà ….

– une descente d’organes… Oui, c’est possible, bien que cela ne ressemble pas à un film d’horreur, heureusement, cela reste fort dérangeant (même si très rare).

– une béance vaginale, caractérisée par un trop grand relâchement des muscles vaginaux. Cela peut entraîner une perte de sensations lors des rapports sexuels, mais aussi un mauvais maintien des protections hygiénique tel que les tampons.

Les facteurs à risques :

– la constipation chronique.Note: Une mauvaise alimentation peut engendrer des problèmes de constipation. On ne le dira jamais assez, mais l’alimentation est la clée de votre vie.

– la toux régulière, car elle provoque une hyperpression abdominale. Note : à la longue, la cigarette altère les tissus musculaires et peut engendrer une toux chronique.

– L’obésité

– L’âge

– Un sport où tu subis de gros choc dessus (via des sauts par exemple)

– Certains exercices de musculation font augmenter la pression intra-abdominale, surtout si la charge est trop lourde pour toi.

– La grossesse à cause du poids du bébé.

– Si tu viens de donner la vie, durant l’accouchement, les muscles du périnée peuvent se déchirer ou être coupés (épisiotomie). Dans ce cas la, une kinésithérapeute ou une sage-femme pourra t’aider dans la rééducation de ton périnée avec d’autres techniques.

Bonus info

Sais-tu que tu peux considérablement augmenter ton plaisir sexuel grâce à ton périnée en bonne santé ?

Et oui, chez les femmes, la contraction du périnée permet d’augmenter la pression dans le vagin et donc de ressentir plus de sensations, pour toi et pour lui. Un périnée en bonne santé procurera déjà de meilleure sensation même sans contracter volontairement.

Et ce n’est pas tout ! Pour l’homme, les exercices du périnée peuvent bel et bien pour faire durer le plaisir ! Résultats : un périnée plus puissant (= érection plus rigide et une endurance plus maîtrisée).

5 réflexions sur “Muscler son périnée ?”

  1. Super intéressant, comme d’hab. Je suis en plein dedans justement, ayant accouché y a 9 mois par césarienne, et oui même les  » césas mom » doivent y passer. Je travaille mes abdos d’une tout autre manière maintenant et c est assez efficace.

  2. Très intéressant ton article Vic ! Je vais prendre soin de ce petit muscle que j’ai trop souvent délaissé depuis la naissance de mes enfants et m’en occuper sérieusement… Je vois déjà les conséquence lorsque j’eternue ou que je tousse…. C’est très incommodant…. MERCI pour ce pti rappel ! Bisou

  3. Coucou,
    C’est super d’être tombée sur ton blog. Ma sœur va bientôt accoucher et cet article va l’intéresser. Je vais également mettre en pratique tes conseils pour garder la forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *