Mes astuces pour éviter le frottement à l’intérieur de cuisses.


Le frottement à l’intérieur des cuisses, il était temps de vous en parler. Ce phénomène est très désagréable, douloureux même. Il engendre brûlure, cloque et saignement. Comment pouvons-nous faire comme si de rien n’était ? Alors que l’on parle d’une réelle souffrance. Après ces épisodes de canicules, où l’expérience en est encore plus insupportable, j’avais vraiment besoin d’aborder ce sujet avec vous. 


Quand le frottement devient dangereux. 


Pour commencer, sachez que le frottement à l’intérieur des cuisses n’est absolument pas rare. Il survient dès lors que les cuisses se touchent. En marchant, par exemple.

 Bien que la peau soit certes plus ou moins lisse, elle est toujours, un petit peu, adipeuse. Le contact entre les cuisses est donc discontinu, cela créer un frottement, qui de manière répétée, va extrêmement vite créer une brûlure. Ce phénomène est amplifié en été, car nous transpirons naturellement plus. 

Une brûlure correspond à une lésion de la peau qui est provoquée le plus souvent par la chaleur. 


Exemple classique : tu pars faire quelques courses, cela fait 10 minutes que tu marches et cette sensation de chaleur apparaît à l’intérieur de tes cuisses. Et plus le temps passe, plus cela chauffe. À ton retour, tu jettes un œil, la zone de tes adducteurs est rouge écarlate. C’est le résultat d’une brûlure. Ce n’est pas à prendre à la légère, car force de répétitions cela peut s’aggraver jusqu’à en arriver au saignement. 


Comment soigner ces brûlures 
:


Avant toute chose, il faut au maximum, prendre soin de sa peau. Si les irritations sont superficielles (j’entends ici qu’il n’y a pas d’ouverture, de sang.) Tu peux pouvez utiliser des crèmes réparatrices comme la Bepanthen, par exemple, cela permettra aux couches protectrices de ta peau de se régénérer. Applique-la sur une peau préalablement propre, en couches épaisses, le soir avant de te coucher. Le lendemain, tu devrais pouvoir observer une nette amélioration. 
Si tu es dans le naturel, tu peux aussi utiliser du gel d’Aloe verra pur en application locale afin d’apaiser et réhydrater la zone brûlée.

Hydrate-toi au maximum, pour faciliter la régénération des tissus de ta peau. 
Mieux vaut prévenir que guérir, tu connais le dicton !

Comment prévenir au maximum le frottement ?

Je vais ici te proposer plusieurs solutions. À toi de voir celle qui te correspond le plus.


Plan A

panty version « sport » ; il en existe version sans-couture comme les sous-vetement


Le short ou le panty. Attention toutefois, à choisir un modèle de qualité : évite les coutures grossières ou mal placées. Privilégie une matière effet seconde peau. Oui, c’est un classique. Incontournable, car il fonctionne. Choisis des couleurs discrètes, à mon sens, le noir et la couleur chair sont top pour se camoufler parfaitement avec les couleurs de ta garde-robe. Le seul hic est lié à la chaleur, s’il fait trop chaud, on n’a pas vraiment envie de rajouter des épaisseurs. Pour moi, le short ou le panty est à privilégier si tu prévois une grosse sortie où tu sais que tu vas être en mouvement. 

Pour les rendez-vous galants, j’ai mieux, voir plan B. 

Une des meilleures solutions est d’adapter sa garde-robe avec des vêtements malins, aux textures confortables et de bonne qualité. Il n’est pas question de se priver de porter ce que l’on aime, mais simplement de privilégier la douceur. 


Plan B

bandeaux anti-frottements cuisses

Le spécial rendez-vous galant. On est d’accord, le panty n’est pas ce qu’il y a des plus sexy. Et dans une situation romanesque, on a envie de se sentir à son avantage, d’autant plus que ce n’est pas pratique (ou rapide) à retirer. Il existe des bandeaux anti-frottement des cuisses. Le fini est tout de même plus avantageux. Les bandes sont maintenues en place grâce à de fines bandelettes antidérapantes en silicone. Tu m’as comprise, ce n’est pas pour courir un semi, mais bien pour des occasions plus décontractées. L’avantage est qu’en cas de forte chaleur, il ne te donnera pas trop chaud. 

https://www.ma-grande-taille.com/sante/bien-etre/bandeau-anti-frottement-des-cuisses-oui-aux-robes-en-ete-178896 

Plan C 

La crème anti-frottement des cuisses. À appliquer généreusement. Attention à celles qui sont trop riches et qui peuvent tacher certains vêtements. Il faut avouer que c’est bien pratique lorsque l’on porte une robe ou une jupe, et que l’on a prévu de jouer les citadines au détour d’une après-midi shopping. Les plus connues sont Akileine Sports et Uriage Bariéderm. Il en existe bien d’autres encore. Je te conseille de les appliquer en couches généreuses. Contrairement aux bandeaux, tu peux courir avec. 


Plan D

Les solutions économiques : 

>>  La vaseline, très connue, que tu peux trouver en pharmacie pour un prix dérisoire, c’est un avantage pour les petits budgets, malheureusement, c’est très gras et ça tache. Choisis bien les vêtements que tu porteras si tu utilises de la vaseline. Autre point négatif, cumulé à la transpiration, cela donne une sensation de moiteur qui n’est pas agréable. 

>> Le talc, il coûte très peu cher et peut avoir diverses utilités. Et justement, sachez que de nombreuses personnes l’utilisent non pas pour laisser la peau des fesses toute douce , mais pour prévenir du frottement de l’intérieur des cuisses! Effectivement, il absorbe l’humidité, et laisse donc un fini lisse. En revanche, je trouve qu’il ne tient pas sur la durée. Il faut sans cesse en remettre et ce n’est pas ce qu’il y a de plus pratique. De plus, les flacons sont souvent encombrants.


Les solutions que je ne cautionne pas vraiment ;

– Le déodorant anti-transpirant. Certaines personnes en mettent sur leurs cuisses pour limiter la transpiration, mais ce genre de produit contient de l’alcool et d’autres produits chimiques que je ne recommande pas. Je pense que cela peut empirer les irritations et enflammer encore plus la zone douloureuse. 

– Les huiles (huiles de massages, coco…) qui vont chauffer fort à force des frictions du croisement des jambes et inévitablement engendrer une brûlure. 

Avec tout ceci, j’espère t’avoir aiguillée. Surtout, prends soin de toi, tes cuisses te remercieront !

N’hésite pas à laisser un commentaire pour partager ton astuce à toi, ou ton bon plan. Il pourrait certainement aider grandement, quelqu’un d’autre !

20 réflexions sur “Mes astuces pour éviter le frottement à l’intérieur de cuisses.”

  1. Dans l’idée du shorty j’ai découpé de vieux collants troués qui remplissent le job à merveille !
    Quel bonheur de pouvoir porter des robes sans penser à cette sensation désagréable que procure le frottement des cuisses… aussi bien physique que mentale !
    À nous les robes et les jupes 💃🏼

    1. Super article moi je mets des cyclistes seconde peau comme ça ça reste en place et ça remonte pas au niveau des cuisses c’est top maintenant je vais tester le plan b

    1. Le plan b j’ai faut tester ma mère, donc retour au plan À. Bon c’est peu être juste le cas pour elle mais elle est peut être tombée sur de la mauvaise qualité j’en sais rien, les bandeaus s’enroulaient au moindre frottement, et la bande silicone ne tenait pas avec la transpiration, et même sans d’ailleurs. Je pense qui’ faut privilégier une bonne qualité et surtout attention à la taille !

  2. Merci pour l’article. Je porte des shorts souvent (qui remontent souvent 🤬) et je pensais essayé le talc. D’autres ont déjà essayé ?
    Ciao 😚

    1. Je suis d’accord sur le fait que ça n’est pas efficace sur la durée, sans cesse obligée d’en remettre, du coup ton flacon se finit vite et pas pratique quand tu es à l’extérieur. Pour les shortys il faut les prendre assez long pour qu’ils ne « roulent pas » , J’ai trouvé les miens chez Primark, et ça passe même sous une robe !

  3. Merci pour cette article qui donne encore plus d’astuces. Perso je suis party/short sous les robes et même si sa donne chaud. Par contre je retiens celle du bandeau anti-frottement. Je vais essayer de suite. 😉

  4. Super article. Moi j’utilise uriage bariederm et c’est niquel, j’en met tout les jours car faut que ça hydrate bien. Mais avec les fortes chaleurs à Marseille je sues beaucoup du coup j’évite les jupes.

  5. Le shorty calzedonia seconde peau est top pour ca 👍🏼👍🏼👍🏼👍🏼 Enfin quelqu’un qui en parle ca peut tellement gâcher une sortie …

  6. Merci 🙏🏽 toujours difficile de s’habiller l’été Quand on appréhende les brûlures, j’avais adopter le cycliste mais j’adore l’idée du bandeau !

    1. Dans le même esprit du plan B… j’ai essayé de récupérer les bandes des bas dim up. La dentelle reste jolie et ça fait très bien l’affaire 👍👍👍 merci pour cet article 🙏

  7. Coucou Victoire,
    Merci de cet article oh tant nécessaire en ce moment, moi j’utilise Apivita Sport crème anti frottement, franchement génial.
    Habitant dans le sud de la France on atteint facilement les 37, 38 degrés, elle m’ai aidé cet été, que ça soit pour mes entraînements ou sorties ! De ma part je ne l’applique qu’une fois par jour largement suffisant pour tout la journée.
    Elle est dispo en Pharmacie.

  8. J’utilise, depuis des années, la crème Bariederm de chez Uriage, que je trouve en pharmacie. Elle protège ET elle répare en cas de brûlure. Quand je pars une journée entière, elle est tjs dans mon sac à main/à dos.

  9. Hello merci pour l’article tu donnes de bons conseils ! Je mets des shorts mais le souci c’est que ça serre au niveau du ventre et c est pas beau quand on met une robe centrée et qu’on a un petit ventre… même le short gainant couleur chaire, pratique mais roule sur le ventre …. donc va pour tester les bandeaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *