Le Curcuma : cette épice aux vertus fascinantes

Je te propose d’ouvrir tes placards et de vérifier si tu y trouves l’épice miracle. Hein, quoi ? Ca existe les miracles ? Pas si vite, je te vois venir : il ne suffit pas d’en saupoudrer à toutes les sauces, sinon pourquoi en écrire un article ?

Re situons-nous rapidement:

Le curcuma est une épice d’origine asiatique (Asie du Sud), on la cultive particulièrement en Inde, mais pas que ; dès lors qu’il fait chaud et humide, la culture y est grandement possible et donc mise en place. Elle existe depuis la nuit des temps (ou presque, depuis longtemps quoi). Aux dernières nouvelles, tu as en tête une poudre de couleur jaune moutarde, ou or (c’est plus classe, faut avouer) renfermée dans un contenant à épice, classique. L’odeur en est plutôt forte et généralement, on arrive à la reconnaître dans un plat. Avant d’être une poudre, il s’agit d’une racine ; une espèce herbacée vivace et rhizomateuse qui appartient à la famille des Zingibéracées. Attention, minute culture en approche… Rhizomateuse, cela veut dire qu’une tige souterraine est présente, elle se distingue de la racine par ses feuilles réduites à des écailles. Et les “Zingibéracées ”, c’est tout simplement le nom de la famille dans laquelle cette plante appartient. Visuellement cela ressemble beaucoup au gingembre, sauf que la chair est orange vif (ou or, si tu préfères).

Maintenant que nous avons les bases, jetons un œil à sa composition…

Composition

Ces principaux constituants sont l’amidon, des curcuminoïdes avec principalement de la curcumine (des pigments naturels aux propriétés antioxydantes) et des huiles essentielles. Le curcuma est riche en molécules aux noms scientifiques, actives contre l’inflammation (bisacurone, caryophyllène et campestérol) et en curcuménones connues pour être anti-vieillissement. Il est riche en fer (ce minéral est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang – CF article sur le fer), en zinc, en manganèse (facilite les processus métabolique), en sélénium et on retrouve les vitamines C, B6 et B3. En bref un cocktail bien sympathique ! Parlons donc des bienfaits.

Bienfaits

La liste est longue a en croire tout ce que l’on trouve sur l’internet, notamment les sites marchands. Ici, je ne vends pas de curcuma, je te donne simplement mes conseils, mon avis à propos de sujets qui me passionnent. Ma liste de bienfaits en est plus courte, mais tu vas comprendre pourquoi.

– Premièrement, le curcuma est un antioxydant naturel. Ce n’est pas nouveau, ni un secret, ta grand-mère le savait ! Mais …Antioxydant cela veut dire quoi déjà ?

Un antioxydant est un agent qui empêche ou ralentit l’oxydation en neutralisant des molécules très réactives. En excès, elles sont responsables de dommages cellulaires, notamment sur l’ADN, et peuvent favoriser des maladies. Les antioxydants, eux luttent contre le stress oxydatif responsable du vieillissement cellulaire. Ils auraient donc un effet anti-âge. Notre corps en est donc friand puisque cela l’aide à son bon fonctionnement ; et ce, à tous les niveaux ! Nous allons, de ce pas, voir les principales caractéristiques.

– Le curcuma est bon pour notre estomac et plus particulièrement lors de l’assimilation des aliments. Il stimule les sécrétions de sucs gastriques et pancréatiques, ce qui facilite la digestion et en bonus, il aide à équilibrer le pH de l’estomac et du pancréas.

– Il stimule le système nerveux en augmentant la production de sérotonine. La sérotonine lutte contre l’anxiété. Cependant, remettons les pendules à l’heure : ce n’est pas parce que tu n’aimes pas le curcuma que tu vas te retrouver en dépression parce que tu n’en consommes pas. No stress !

– Il est antibactérien : certaines études affirment qu’il aide à éliminer les bactéries et donc diminue le risque d’infections. Bien sûr tu te doutes bien que l’alimentation dans sa globalité joue un rôle principal si ce n’est pour dire LE rôle principal. Ce n’est pas parce que tu cheat tous les 2 jours que ca va s’arranger en saupoudrant du curcuma hein !

– Il aurait un rôle sur l’arthrose ou encore sur les articulations… À très forte dose en effet, on noterait certaines améliorations. Malheureusement, notre corps n’est pas capable d’en absorber en si grande quantité. Ce qui m’amène au point suivant ; l’absorption.

Comme je vous le disais précédemment, les vertus du curcuma sont réelles mais il ne faut pas tout croire, nous vivons dans un monde ou le bien-être d’autrui n’est pas la priorité de tous. Tant qu’on y est, consommons du curcuma pour nous sauver du cancer. J’exagère à peine, c’est ce que l’on pourrait lire.

Absorption

La consommation journalière recommandée varie de 1 à 3 g par jour. Ce qui représente environ une cuillère à soupe. Sachant que, pour bénéficier des bienfaits du curcuma, il faudrait que l’absorption de celle-ci soit au moins totale. Cependant comme pour tout, notre organisme en garde une partie (cela varie selon chaque aliment) et en rejette le reste via notre urine, nos excréments, ou notre transpiration…

Ceci dit, on peut combiner certains aliments ensemble pour optimiser l’absorption des bienfaits du curcuma dans notre corps notamment avec du poivre noir, car il a pour molécule principale la piperine qui facilite l’absorption. Je vous recommande aussi d’intégrer du gingembre à vos préparations, car déjà, c’est super bon, et en plus, il travaille en synergie avec le curcuma, car lui aussi est anti inflammatoire. Bon à savoir : il existe véritablement une règle, celle du 9-5-1 : 9 portions de curcuma pour 5 portions de gingembre et 1 de poivre noir. Par ailleurs, on en parle moins, mais le curcuma est liposoluble, il a besoin d’une huile pour « activer » ses bienfaits. Utilisez de préférence une huile de qualité, bio, pressée à froid, etc. L’huile de coco revient assez souvent (sans doute pour son goût prononcé, mais une autre huile c’est bien aussi (si tu hésites quant au choix, cet article pourra t’aider…)

J’ai même une petite recette, bien agréable, cela s’appelle le lait d’or (ouais, on est d’accord lait moutarde bof hein)

Recette du lait d’or

Il existe évidemment plusieurs variantes, avec ces ingrédients de base, à toi d’y ajouter ce que tu aimes :

Pour une tasse express, j’utilise du lait végétal (avoine, amande, riz, soja, coco peu importe, prends celui que tu préfères cela n’altère pas la recette), j’y ajoute une cuillère à soupe de curcuma pleine, une cuillère à café de gingembre -pleine aussi- et une pincée de poivre noir, voilà pour ce qui est de la poudre, bio c’est mieux. Fais chauffer le tout dans une casserole à feu moyen, touille régulièrement.

Tu peux rendre la boisson plus gourmande avec un peu de sucre de coco, ou du miel, parfois, j’aime bien y ajouter de la cannelle, tu peux aussi y incorporer de la vanille ou même de la muscade, c’est possible, à toi de voir en fonction de tes envies !

Il existe aussi une autre méthode qui consiste à se préparer sa pâte de curcuma maison en amont, que l’on peut ensuite conserver au frais dans un contenant hermétique. Il suffira ensuite d’y ajouter une bonne cuillerée dans son lait chaud.

5 réflexions sur “Le Curcuma : cette épice aux vertus fascinantes”

  1. Super article Victoire! Ici à l’île de la Réunion on utilise bcp cette épice casiment tous les jours dans nos repas…? Petit plus le sirop de curcuma bon pour la grippe, facile à faire prendre aux petits..et super bon ?? fait maison en plus?

  2. Salut,
    Originaire de la Guadeloupe, j’adore le curcuma. J’en mets dans mes recettes. Perso, j’aime assaisonner mes plats avec d’autres épices, telles que la cannelle. Que penses-tu des graines aux vertus minceur ? Je suis tombée sur cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=zKcXuYkDP8s&t=19s et j’essaye de les rajouter dans mes recettes, telles que la salade, les smoothies et les puddings.

    1. Hello, aucun aliment n’a la propriété de faire « maigrir  » ; mais plutôt une alimentation variée et équilibrée en + du sport et d’une bonne hygiène de vie. Par contre il est excellent de consommer des oléagineux et graines surtout à l’état brut plutôt qu’en huile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *