L’électrostimulation

-”On parle d’un courant électrique qui traverse les muscles ? Brrr ça ne va pas à la tête…“. -“Ah, on peut rester assise tout en se musclant ?”

Arnaque ou Miracle ? Pas si vite.

C’est comme l’Yin et le Yang, dans la vie tout n’est pas tout noir ou tout blanc…

L’électrostimulation a vite fait d’en effrayer plus d’un, c’est vrai. Et pourtant, sais-tu où l’on retrouve cette méthode ? Chez les kinés ! Et oui, ils s’en servent pour traiter les problèmes liés aux douleurs musculaires. Mais il n’y a pas qu’eux ! Les ostéopathes et médecins aussi, figures toi !

Elle peut améliorer la circulation sanguine, augmenter légèrement le volume musculaire (en complément d’une activité sportive, hein… Ce n’est pas un article signé TV Achat), et soulager des blessures… Certains kinésithérapeutes utilisent ainsi l’électrostimulation pour apaiser et soigner des lombalgies, des dorsalgies, ou des tendinites…

Pour les cas plus graves, cette technique peut s’avérer utile pour solliciter en douceur des muscles pendant ou après une longue période d’immobilisation, suite par exemple à une opération. C’est un excellent moyen de limiter l’atrophie musculaire, quand on ne peut plus contracter les muscles volontairement.

Comment cela marche ?

L’électrostimulation, c’est le fait d’envoyer un courant électrique vers le muscle. Celui-ci va alors se contracter de manière non-volontaire à la différence des contractions volontaires envoyées par ton système nerveux lors d’un effort physique. Ton muscle se contracte de diverses manières ; pliométrique, concentrique, excentrique, isométrique (statique) ou encore stato-dynamique (… Ne t’inquiète pas, ce sont juste des termes techniques, que tu fais naturellement durant une séance de sport.).

Sur un enchaînement volontaire, le cerveau transmet des signaux électriques. Sur l’électrostimulation, c’est le stimulateur qui s’en charge (via des impulsions électriques).

Pour ce faire, on va se servir d’électrodes, généralement deux ou plus, que l’on va placer sur le muscle. Mais pas n’importe comment, ne viens pas en coller partout,
à la one again, sur ton popotin, oui, je te vois venir Beyoncé… Il faudra donc suivre précisément les indications.

À quoi cela sert ?

L’électrostimulation accompagne un renforcement musculaire ou accompagne une rééducation. J’insiste sur le mot accompagné, car c’est un complément uniquement.

Ceci dit, ne sous-estimez pas la bête, le travail est intense.

Comment l’utiliser ?

À chaque électro-stimulateur son guide. En fonction de ton objectif ; force, endurance, explosivité, la séance ne se déroulera pas de la même manière. Par contre, il y a des règles de bases à respecter comme le placement précis des électrodes, la position de ton corps, on ne travaille pas sur un muscle raccourci. On imagine souvent une séance où l’on serait assis, mais en fait il y a énormément de positions. Il existe même des programmes ou l’on va utiliser l’électrostimulation tout en étant actif, pendant une session de musculation par exemple. Ne pas faire son ménage ou autre à ce moment la, on reste concentrées même si la position choisie est “passive”. L’intensité et la régularité seront conseillées via le guide.

Tu peux aussi utiliser l’électrostimulation après une session sportive intense en vue de mieux récupérer. Il y a aussi la possibilité d’utiliser la fonction massage qui permettra de lutter contre les sensations de fatigue et de te relaxer.

Enfin, cela aide à lutter contre la douleur de type articulaire, musculaire et tendineuse. Comme je te le disais plus haut, les kinésithérapeutes utilisent l’électrostimulation pour aider leurs patients.

Est-ce que cela fait mal ?

C’est… Surprenant ! En fonction de l’intensité utilisée et du programme de travail choisi (via le guide fournis), tu auras des sensations de contractions, de battements, ou de fourmillements. Te voilà rassurée, cela ne fait pas mal, mais cependant, on ne va pas se mentir, ce n’est pas forcément agréable.

Les avantages de l’électrostimulation

– Pas de contraintes sur les articulations, il n’y pas de choc,

– Cela permet de limiter les risques de blessure articulaire ou musculaire,

– Elle lutte contre l’atrophie musculaire,

– Elle améliore la circulation sanguine,

– Elle a un effet décontractant, relaxant, aidant à récupérer,

– Elle soulage la douleur,

– Elle aide au tonus et au renforcement musculaire,

– Elle contribue au développement de l’endurance, la résistance, l’explosivité et de la force.

Mes préférences

Les appareils d’électrostimulation se démocratisent et sont aujourd’hui accessibles à tous. En fonction de la marque et de l’appareil, la technologie est plus ou moins poussée. C’est donc sur ce point qu’il faudra faire attention. Je recommande ces deux marques ;

-Compex (qui est une marque professionnelle et donc plus coûteuse)

-Bluetens (qui est une marque française, notamment utilisé par les kinésithérapeutes)

Arnaques

Attention aux marques « Made in China » ou autres. (Genre ce que vous voyez sur la photo de l’article ici-même) Aussi, il n’est pas rare de voir des communiqués sur les réseaux promettant un gain musculaire. Méfie-toi des arnaques. Préfère -de manière générale- acheter peu, mais qualité.

Conclusion

L’électro-stimulateur est donc efficace pour entretenir un muscle déjà acquis, mais surtout pour la récupération. Je recommanderai aux débutants d’apprendre à bien connaître son corps, et ses muscles avant de se procurer une machine en vue d’abdos en béton. Vérifie déjà ce qu’il y a dans ta cuisine. Tu connais le dicton, le body se construit aussi via l’alimentation !

Si tu souhaites te lancer là-dedans, n’hésite pas à te faire suivre par un kiné. Si les objectifs sont cohérents, cela peut venir complémenter ta routine sportive et être intéressant. Ne perds pas de vu que cela peut aider à dessiner tes muscles, mais cela ne pourra pas les construire.

Enfin, si tu es blessé(e), c’est une méthode qui fait ses preuves au niveau de la douleur (soulagement musculaire).

Note : pour les personnes âgées, cela permet de solliciter les muscles en douceur.

L’électrostimulation ne convient pas à tout le monde.

Si tu portes un pacemaker ou si tu es épileptique, attention à cet outil. C’est également peu recommandé chez les femmes enceintes. Je te conseille de rencontrer un médecin avant de te lancer seul(e).

Méfie-toi aussi de l’intensité que tu choisie, si elle est trop forte, tu peux te brûler. Il existe des gels pour l’application des électrodes.

2 réflexions sur “L’électrostimulation”

  1. COucou Victoire que penses tu de la marque Slendertone ? ils se présentent comme les leader de l’électrostimulation musculaire. As tu un avis sur cette marque ?
    Merci pour cet article qui tombe a pic et belle journée

    1. Coucou, Je préfère BLUETENS et COMPEX de loin 🙂 Ils sont utilisés par des kinés et autres professionnels de la santé contrairement à la marque que tu cite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *