Comment arrêter d’être dans le contrôle alimentaire ?

Victoire

Fitness & health coach

Passionnée par le fitness et la santé au naturel, mes programmes sportifs et nutritionnels sont devenus de véritables best-sellers et ont pu améliorer la vie de + de 32 000 femmes  à travers le monde !

C’est un article qui va peut-être te surprendre, mais étant moi-même passer par le contrôle de mon alimentation, il me semblait important de t’en parler. 

Qu’est-ce que le contrôle alimentaire ?

Le contrôle alimentaire a plusieurs visages ; cela peut-être le fait de peser tes aliments de façon très précise, de manger quelque chose dont tu n’as pas vraiment envie, mais qui s’inscrit dans la « diet » que tu as choisie de tenir, le fait de te restreindre dans tes portions alimentaires, ou encore le fait d’exclure certains aliments alors que tu en as envie. 

Si tu te reconnais dans plusieurs de ces situations, et que tu as besoin de retrouver une certaine flexibilité pour ton bien-être physique et mental, je vais te donner quelques astuces que j’ai fini par moi-même instaurer dans mon quotidien. Car oui, il fut une période (quelques années plus tôt), où la balance alimentaire était devenue aussi importante que la fourchette de mon assiette. 

Pourquoi s’éloigner du contrôle alimentaire ?

S’éloigner du suivi des macronutriments (les glucides, les lipides et les protéines) peut faire peur dans un premier temps, mais tu verras que c’est finalement une bonne chose pour la plupart d’entre nous. L’idée est de faire la paix avec la nourriture (si je puis dire ça ainsi) et d’être en meilleure santé mentalement et physiquement.

En effet, choisir, peser, limiter des aliments n’est pas forcément le meilleur des plans à suivre. Tout d’abord, parce que l’alimentation (tout comme la vie) n’est pas linéaire. Il n’y a pas de juste chemin si ce n’est le tien. 

Il y a deux raisons principales, qui selon moi, font que le contrôle alimentaire n’est pas la meilleure des options existantes pour se nourrir : 

  • Une alimentation rigide (compter ces macros, mesurer, etc.) développe chez de nombreuses personnes une obsession et de l’anxiété vis-à-vis de la nourriture. 
  • Une alimentation rigide bloque l’instinct naturel du corps. C’est selon moi une façon de s’auto-opprimer, ce qui n’est finalement pas sain. 

Comment s’éloigner du contrôle alimentaire ?

  • Reconsidérer les choses

Dans un premier temps, je t’invite à déconstruire ce que tu as appris. C’est une étape assez difficile, car elle demande de prendre suffisamment de recul. 

Essaye de réaliser que tu ne devrais pas avoir à compter chaque gramme de nourriture.

Un suivi si précis a tendance à conduire aux troubles alimentaires. Ton corps n’a pas besoin de calculs pour fonctionner, au contraire, il trouvera souvent bien mieux son rythme de croisière lorsque tu sauras l’écouter ; mentalement, physiquement et émotionnellement. 

  • Réapprendre à se faire confiance

Le suivi ultra précis des macronutriments te pousse à penser que ton corps n’est pas digne de confiance. Pourtant, lorsqu’il est temps d’aller aux toilettes, ou de dormir, il ne se trompe pas. 

Alors, pourquoi ne pas lui faire confiance lorsqu’il te communique un besoin nutritionnel ? 

  • Le but de la nourriture 

Sois plus clair sur ce qui compte pour toi dans la vie. En fin de compte, le but de la nourriture est de te donner de l’énergie pour vivre ta vie. Et pas d’être obsédée par la nourriture ! Demande-toi si tu es d’accord ou non avec cette affirmation. 

  • Tu n’es pas linéaire

Ton corps est destiné à changer, et ton esprit est également voué à apprendre, et à grandir. 

N’aie pas peur de la nature changeante de ton corps. Ton poids bougera toujours un petit peu, en fonction des événements qui entoure ta vie. Et c’est normal. 

Comment agir ? 

À partir du moment où tu l’as décidé, cela ne se fera pas en un jour, mais plus tu avanceras, plus tu gagneras en confiance et en écoute de tes besoins, et plus cela deviendra facile pour toi. 

Je te propose de commencer par définir un jour ou plus, ou tu choisiras en ton âme et conscience de lâcher prise et d’écouter tous les besoins de ton corps. 

Par exemple, essaye de ne pas forcément manger aux horaires définis, mais lorsque tu as faim. Ou de ne pas miser sur l’assiette type, mais plutôt sur ce que ton corps réclame. 

Au début, tu auras peut-être un peu de difficulté, c’est normal ; ton corps a pris des habitudes. Cependant, peu à peu, tu verras que tu entendras ton corps. Les messages te parviendront au travers de ton état énergétique, ta digestion, ton sommeil, tes émotions, ton bien-être global, etc. 

Note : Il est difficile de s’éloigner d’un plan alimentaire rigide, pour une approche plus douce, positive et pacifique de la nourriture. Cela ne viendra pas simplement à la suite de la lecture de cet article, même si j’espère t’avoir donné matière à réflexion, cela prendra du temps, c’est un cheminement, une manière de vivre. Il n’y a pas de course, prend le temps de faire tes propres expériences. 

2 réflexions sur “Comment arrêter d’être dans le contrôle alimentaire ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *