boissons pendant l'entrainement

3 idées de boissons à consommer pendant l’entrainement

Que faut-il boire pendant son entraînement ? À quel moment ? Comment savoir si l’on a assez bu ? Tant de questions que tu te poses, auxquelles je te propose d’y répondre.

Quels sont les symptômes les plus courants de déshydratation ?

La déshydratation est dangereuse pour la santé. Dans les cas extrêmes, elle peut même entraîner un effondrement (tomber dans les pommes) ou des hallucinations. 

Pourtant, notre corps nous donne des indices, à ces moments-là, il est important de savoir l’écouter afin de compenser ses pertes en eau. 

Voici la liste des symptômes qui signifient que tu dois immédiatement fournir une hydratation à ton corps :

  • Tu vas rarement aux toilettes,
  • Ton urine a une couleur vraiment très foncée,
  • Tu as des maux de tête ou des étourdissements,
  • Tu as des crampes musculaires et courbatures très fortes
  • Tu peux sentir que ta bouche est sèche,
  • Tu peux aussi ressentir des frissons ou des nausées.

Sais-tu que même de petites pertes en eau peuvent entraîner de moins bonnes performances sportives ?

T’hydrater correctement empêchera non seulement ces symptômes, mais t’aidera également à obtenir de meilleures performances pendant l’exercice. 

Lorsque l’on parle d’hydratation, on parle également d’électrolytes : ce sont des minéraux qui voyagent à travers nos cellules. Les types les plus communs sont le calcium, le potassium, chlorure, magnésium ou encore le sodium. La perte d’électrolytes est causée par une activité physique intense ou longue.

Quelles sont les sources naturelles d’électrolytes ?

  • Les épinards : pour 100 g, tu as : 396 mg de potassium, 27.6 mg de sodium, 140 mg de calcium, 54.4 mg de magnésium, 40 mg de phosphore
  • Les bananes : pour 100g, les bananes t’apporteront : 263 mg de potassium, 37 mg de magnésium, 16 mg de calcium.
  • Le lait de coco : pour 100g, tu bénéficies de : 96 mg de phosphore, 46 mg de magnésium, 220 mg de potassium, 18 mg de calcium, 7,7 mg de sodium
  • L’eau de coco : pour 100g : 250 mg de potassium, 25 mg de magnésium, 24 mg de calcium, 105 mg de sodium.
  • Le jus d’orange :  pour 100g : 10,5 mg de calcium, 13,2 mg de magnésium, 200 mg de potassium, 17,3 mg de phosphore.

 

Trois idées de boissons que tu peux consommer pendant ton entraînement :

L’eau de coco : j’y ajoute parfois de la spiruline ou du gingembre et du curcuma.

  • Bienfaits spiruline : elle améliore l’oxygénation des muscles.
  • Bienfaits gingembre/curcuma : Ce sont de puissants anti-inflammatoires, sachant que les efforts musculaires provoquent des états inflammatoires, c’est très intéressant d’allier ces épices à ton eau de coco. Cela permet de diminuer naturellement les marqueurs de l’inflammation.
  • Tu peux aussi utiliser 1/5 de fruits mixés et 4/5 d’eau de coco pour t’hydrater pendant ta séance tout en apportant sucres, vitamines et minéraux.

Note : l’eau de coco étant relativement chère, sache que tu peux en trouver sous le format poudre. Tu en trouveras, notamment sur le site de Bulk powder.

L’eau sucrée

Cette variante est l’équation d’une date mixée et d’eau plate, tout simplement. Cela permet d’apporter un peu de sucre et de relancer de l’énergie dans ton organisme.

Le petit mélange

On peut venir mélanger des BCAA (naturels et vegan) avec des cordyceps (de chez Sustain disponibles ici – le code VICTOIRE20 offre 20€ sur l’abonnement kazidomi) pour en faire une boisson ultra riche à boire pendant les entraînements.

BCAA* Quesako ? Ce sont des acides aminés à chaîne ramifiée favorisant le bon maintien de la masse musculaire.

Cordyceps* Quesako ? C’est un champignon rare du Tibet. Il est considéré comme l’un des champignons les plus puissants pour la régénération de la force vitale.

Est-il possible d’être surhydraté ?

L’eau est associée à tant d’avantages que beaucoup de gens pensent qu’il n’est absolument pas grave d’en boire trop. 

C’est une erreur ! Une surhydratation, bien que très rare, est possible et peut arriver à n’importe qui. 

Cela provoque un amincissement du sang et une diminution de la concentration en sodium, ce qui perturbe la fonction musculaire, cérébrale et cardiaque.

L’équilibre et la modération sont donc importants pour une bonne hydratation. Boire uniquement de l’eau peut entraîner une perte importante de vitamines et oligo-éléments au corps. Et à contrario, la réhydratation uniquement avec des boissons isotoniques peut également entraîner divers troubles digestifs en autre. 

Comment savoir si l’on a besoin d’une meilleure hydratation :

Selon les conditions ambiantes, le moment de l’entraînement et l’exercice physique que tu as choisis, ton hydratation est à surveiller.

Je te propose un auto-diagnostic

Voici une liste de situations où ta demande en eau est plus importante que d’habitude :

  • Ton travail est manuel ou physique : tu es quotidiennement en mouvement et/ou tu portes et soulèves des charges/personnes. Tu transpires facilement.  Ex. : Service en restauration, aide à la personne, animateur, déménageur…
  • Tu pratiques une activité physique, relativement intense à très intense.
  • Tu consommes de l’alcool.
  • Tu bois de grandes quantités de café.
  • La température ambiante est élevée.
  • L’air est chaud et humide.
  • Il y a beaucoup de protéines et/ou fibres dans ton alimentation.

3 réflexions sur “3 idées de boissons à consommer pendant l’entrainement”

  1. Merci Victoire, j’ai hate de lire a chaque fois tes articles.
    Qu’elle est la quantité maximale qu’il faut boire par jour?
    1.5l ou 2l ou 3l?
    Merci d avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *