6 astuces pour ne pas grossir pendant les fêtes

Chère Petite Ours, je sais que tu as été très sage cette année, mais tu as le droit de te lâcher un peu et de te faire plaisir ! N’oublie pas que 3 ou 4 jours d’excès ne ruineront pas tout le travail accompli. Au contraire, de temps en temps, ton corps est ravi de ces écarts. Cela lui permet de relancer son métabolisme ! Cela dit, je te confie quelques astuces qui permettent de ne pas se sentir trop ballonnée, et qui sais, de garder le bouton du pantalon fermé. Ben quoi ? Ne t’est-il jamais arrivé de tout déboutonner après un lourd repas festif ? C’est bien ce qu’il me semblait… T’inquiètes, ça m’arrive encore… Les yeux plus gros que le ventre !

Big family dinner

Astuce numéro 1 : les sauces

Le truc avec les sauces, c’est que l’air de rien, elles font exploser le total calorique. Comme ça ni vu ni connu, et ça ne calle même pas en plus. Les traitresses… En voilà une bonne piste pour éviter les mauvaises calories…

Alors, on évite les sauces toutes prêtes qui sont gorgées de mauvais sucres, de sel, et d’additifs douteux. On se sort les doigts et on prépare des sauces maison ! Un tzatziki ? Facile, le yaourt de votre choix, des herbes aromatiques (menthe, ciboulette, basilique…), du concombre coupé en petits morceaux, un peu d’ail frais et une pointe de sel. Miam, meilleur en goût et meilleur pour la ligne !

Astuce numéro 2 : l’apéro

Maintenant que vous avez la sauce, pourquoi ne pas y tremper des bâtonnets de carottes, des brochettes de tomates cerises ou des radis ? En gros, privilégie les petits légumes croquants aux chips. Comme ça, tu fais le plein de vitalité plutôt que de graisses saturées ! Attention aux chips de légumes (betterave, cucurbitacées …), elles absorbent toutes autant d’huile que leurs sœurs, ce qui n’améliore pas la qualité nutritionnelle. Côté goût, bien qu’elles paraissent plus sucrées (merci le sirop de glucose ajouté ou autre) elles sont aussi trop salées. Bref, une belle arnaque marketing ces chips de légumes !

Alcoholic club drink

Astuce numéro 3 : Les cocktails

Évidemment, l’alcool est de mise. Les cocktails séduisent, c’est certain. De petits gestes peuvent améliorer la qualité de ceux-ci. Premièrement, évite à tout prix les briques de jus de fruits qui ne contiennent rien, mais alors rien de chouette. Même le goût est fake ! 

Perso, j’ai une petite recette de Virgin mojito aux fruits rouge… ça te dit ? 

Pour se faire :

  • Myrtilles + sucre (au choix) à dans une casserole, fais ton propre sirop. Le ratio de fruits doit être deux fois supérieur au ratio de sucre. Utilise une passoire pour filtrer le sirop.
  • Dans un verre, écrase quelques feuilles de menthe, ajoute le jus d’un demi-citron vert.
  • Verse ton sirop maison et complète le verre avec des glaçons et de l’eau pétillante.
  • Pour la version alcoolisée, ajoute du rhum. 
Halloween sweet dessert

Astuce numéro 4 : Les desserts

Les desserts, on y vient. C’est LE meilleur moment du repas, seulement parfois on ne sait pas si c’est une bonne idée de se resservir… J’ai une bonne nouvelle : ressers-toi, c’est Noël ! Et si tu culpabilises, je te prévois quelques recettes dans le prochain article ! En attendant, si un gâteau se profile à l’horizon, choisis bien la source de sucre pour limiter l’impact ! J’ai écrit un article à ce propos, je te laisse aller voir

Astuce numéro 5 : cuisiner de vrais aliments

De manière générale, tu n’auras point à culpabiliser si le repas a été fait maison. De bons aliments sont la base de toutes bonnes choses. Attention, il y a fait-maison, et fait-maison-assemblage de tout fait industriel. La différence en est frappante. Une quiche apéritive achetée au rayon surgelé n’aura aucun intérêt si ce n’est une bonne poignée de calories vides. Calories vides ne veut pas dire zéro calorie hein ! Cela veut dire, des calories, sans bienfaits nutritionnels. Donc tu ne nourris pas ton corps, mais pourtant, les calories sont bien présentes. Pas cool. Alors qu’en vrai, faire ses courses chez le primeur ou au marché, ça donne tellement envie de préparer un bon petit plat de Noël. À partir de là, tu deviens responsable de la recette, tu sais ce que cela contient. Les gourmandises seront au rendez-vous et la santé dans l’assiette.

Astuce numéro 6 : Sentiment de satiété

S’écouter. Ce n’est pas si simple que ça, je te l’accorde. Et pourtant, si l’on s’écoutait, vraiment, on éviterait de se sentir lourde comme une pierre à la moitié du repas. Le problème avec les repas de fin d’année, c’est que l’on met trois plombes à se mettre à table, on a super faim, et l’apéro est immaîtrisable. L’entrée arrive (enfin), que l’on a déjà moins de place dans l’estomac. Mais ça, on ne s’en rend pas compte. Le plat se fait désirer, et la miche de pain y passe volontiers. Pour la suite, ça traine, on rit à table, on en oublie le temps, et l’on continue de se resservir. Le dessert finit par faire son arrivée, il a l’air si bon que personne n’y résiste. On sort finalement de table, le ventre rond comme un ballon.

3 réflexions sur “6 astuces pour ne pas grossir pendant les fêtes”

  1. Salut Victoire ! Merci pour cet article, beaucoup de petits tips auxquels on ne pense pas forcément lord des fêtes. Grâce à tes petites techniques, il est possible de se faire quand même plaisir tout en faisant un minimum attention à notre corps et notre santé.

    Lukas

  2. Top de te lire Victoire, je le relirais encore 1h avant de manger, que ça m’imprègne suffisamment pour me rappeler que mon estomac a ses limites 😁🙏

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *